Naissance d'un mythe
C'est en mars 1934 que les usines citroën ont lancé sur le marché une voiture d'une conception entièrement nouvelle pour l'époque, à roues motrices avant.


Voiture révolutionnaire s'il en est car elle propose :

a) - Les roues avant motrices

L'agrément et la sécurité de conduite d'une traction avant sont indéniables.
En ligne droite, la traction avant tient mieux la route, parce qu'elle utilise, pour rester en ligne, uniquement une force de traction dirigée suivant la trajectoire des roues.
En virage, l'adhérence étant toujours moindre pour les roues motrices que pour les roues porteuses, et l'arrière ayant tendance à déraper, c'est lui qui collera le mieux au sol. Et si le dérapage est quand même amorcé, l'accélération agissant sur les roues avant, remettra le véhicule en bonne position.

b) - Une carrosserie monocoque

L'une des caractéristiques les plus importantes et des plus connues de la "7" est, en plus de la traction avant, d'être constituée par une coque, c'est à dire de ne pas posséder de chassis.

c) - Des freins hydrauliques

Les freins, de type hydrauliques, sont actionnés par une pédale reliée au piston d'un maître cylindre. Ce maître cylindre envoi un liquide sous pression dans des petits cylindres à pistons qui écartent les mâchoires des freins et font frotter les garnitures dans les tambours de roues.
Remarque: Le frein à main agit par câble sur les roues arrière.

 

 

d) - Des suspensions par barre de torsion et amortisseurs hydrauliques téléscopiques

 

e) - Un moteur à culbuteurs et chemises amovibles

La commercialisation du premier modèle Traction commencera au mois de mai 1934, mais les premiers utilisateurs devront souvent essuyer des plâtres quant à la transmission et à la faiblesse de la coque. En effet les cardans cassent, la boîte de vitesse craque, le châssis se déchire au niveau de la traverse arrière, etc....
Ces problèmes ne sont pas dus à des défauts majeurs de conception, mais à une mise au point trop rapide pour des raisons financières. En effet, André Citroën est au bord de la faillite et il lui faut absolument sortir ce nouveau véhicule pour renflouer les caisses de la société.
La "7" est donc lancée sans être vraiment finie. Cependant, les qualités intrinsèques de la voiture, son excellent moteur et une fantastique campagne de publicité permettront de lui assurer la carrière qu'elle méritait.