Week-end club des 18 et 19 juin 2016  dans le Morvans

PRESENTS :

Maurice BENIER et Raymonde, Eric BOSSIER et Christine, Fabien CAILLOT, Denis CAILLOT et Colette, Yves DELAFOSSE et Geneviève, Michel DUCROS et Marie Noëlle, Guy LAPPRAND et Nicole et leurs amis du Nord Michel et Micheline.

 

****

Rendez-vous était fixé à Mont-sous-Vaudrey à 9h45 le samedi 18 juin 2016, pour partir pour notre weekend annuel Traction organisé par Christine et Eric.

Les Tractions sont au rendez-vous, au nombre de 6. Nous apprendrons avec regret l’absence de dernière minute de l’un de nos équipages pour raison de santé.

 

Nous sommes accueillis par Christine et Eric avec café et croissants ainsi qu’un petit sac par couple, aux couleurs de la côte d’or (nous connaissons enfin notre destination !), contenant quelques dépliants d’information ainsi qu’une boite de délicieux « Anis de Flavigny ».


Une fois le petit déjeuner terminé, nous embarquons en direction de notre première étape : l’Intermarché de Beaune, où chacun peut faire le plein. Le temps est à la grisaille : mais il ne pleut pas.


Sur place nos Tractions ont la chance de rencontrer quelques « copains » et « copines »… puis nous reprenons la route.

 Notre voyage peut désormais sereinement commencer. Nous passons par quelques villes dont les noms inspireront sans aucun doute certains d’entre nous mais hélas, sans nous arrêter pour gouter les produits locaux.

 

« Pommard »

Afin de nous ouvrir l’appétit, une petite halte de fin de matinée nous permet d’admirer un joli paysage vu du dessus. Attention tout de même à ne pas s’approcher trop près du bord.


Nous reprenons la route afin de descendre vers l’emplacement où nous nous arrêterons finalement pour pique-niquer. Le temps semblant rester stable, décision est prise de manger en plein air, à l’entrée du village d’Orches, en contrebas des falaises.

 

Certains ayant tout juste le temps de finir d’avaler leur repas, notre GO, intraitable sur les horaires, nous emmène à nouveau sur les routes de Bourgogne afin d’atteindre notre première visite : une savonnerie artisanale. Notre hôtesse, nous accueille de manière fort sympathique tout en manifestant un certain intérêt pour nos véhicules.

 

Après avoir pu découvrir les nombreuses variétés de savons disponibles et nous être émerveillés devantles assemblages de couleurs et le charme de l’endroit, nous assistons à une démonstration de fabrication d’un savon via le procédé de « saponification à froid », qui est celui utilisé dans cette savonnerie.


Même si cela ne se boit pas… ni, en théorie, ne se mange (bien que certains aient tout de même essayé), nous ne repartirons pas les mains vides, emplissant ainsi nos Tractions d’odeurs d’huiles essentielles, qui changent des habituels mélanges de parfums de tissus anciens etd’essence sans plomb...

 

Nous quittons ensuite les lieux pour nous rendre dans le village d’Arnay-le-Duc. Notre guide de l’office du tourisme local nous en fera apprécier l’architecture et l’histoire, notamment via différentes anecdotes portant sur la confrérie de la poule au pot (dont elle fut elle-même membre) ou encore sur la fameuse girafe du roi Charles X.

 

L’histoire de la ville est également étroitement liée à l’industrie de la lime de précision, fabriquée à la main. Le petit atelier artisanal d’origine rue de l’église avait rapidement cédé sa place à une véritable usine, installée au « Château des Princes de Condé » qui a produit des limes jusqu’à la fin des années 1950.


Nous terminons notre parcours par une visite de l’église qui tombe à point nommé pour nous abriter de l’averse passagère.

 

Nous gagnons finalement en fin d’après-midi notre dernière destination de la journée : la Maison Familiale et Rurale (MFR) qui nous accueillera pour le repas du soir et pour la nuit.


Mais avant le repas : l’apéro s’impose. Une fois encore, nos amis du Nord ont pensé à nous. Un grand merci à eux pour cette gentille attention. Le soleil qui est revenu nous offre une splendide fin d’après-midi obligeant même certaines d’entre nous à se mettre à l’ombre sous ce qu’elles trouvent…

 

Nous enchainons de manière logique sur le repas : un « poulet basquaise » préparé par la responsable de la MFR. Le service est impeccable… et le repas délicieux !

 

La tentative de reproduction du marteau à fabriquer les limes ne sera malheureusement pas un succès…


Après le repas, les derniers irréductibles enchainent quelques parties de babyfoot pendant que d’autres préfèrent aller se reposer suite à une journée bien remplie…

 

                         …bercés par les hurlements de joie du plus fidèle de tous les supporters !

 

                         ****

Le lendemain matin, pas question de faire la grâce matinée ! Après un petit déjeuner convivial, il esttemps de remettre en état les chambres et de recharger les voitures pour reprendre la route.

 

Mirage ou réalité… au moment du départ certains prétendront avoir reconnu un membre de leur famille…


Comme souvent en voiture ancienne, la journée du dimanche commence par un plein d’essence…

 

                         Une occasion pour certains de retrouver leur jeunesse ?

Nous nous rendons ensuite à Saint-Brisson pour visiter un lieu original regroupant le « Musée de la Résistance en Morvan », « La maison des Hommes et des Paysages – Ecomusée du Morvan » ainsi que le « Parc Naturel Régional du Morvan ». Nous nous séparons en différents groupes afin de visiter de manière libre, chacun à son rythme.

L’écomusée :

 

Le Musée de la Résistance, divisé en 3 salles qui évoquent tour à tour « l’occupation », « la résistance » avec les différents maquis du Morvan et enfin « la libération et le souvenir ».


 

Et même si nous, n’y étions pas… nos fidèles amies les Tractions, elles, étaient déjà là !


Et enfin, le parc :


Tout cela nous ayant ouvert l’appétit, nous reprenons la route vers notre prochaine étape : le déjeuner ! Notre objectif est un restaurant situé à Saulieu. Une fois sur place, nous laissons nos véhicules sous bonne garde, puisque devant un garage Citroën, et nous pouvons aller manger.

 

Le nom du restaurant, judicieusement choisi, ne peut laisser indifférent les amateurs de Traction que nous sommes.

 

Ce restaurant nous a d’ailleurs permis un petit clin d’œil au club : nous mangions au 7,

                                                          toutes les Tractions présentes étaient des 11

                                                                                                   et nous étions 15 à table… Belle performance !

 

Après un copieux repas de spécialités locales (dontle fameux jambon persillé), nous reprenons la route vers la dernière étape de notre weekend : la visite du village médiéval de Mont-Saint-Jean.


Un premier guide nous fera découvrir l’ancien « hôpital » qui a fait l’objet d’un important travail de restauration. Il ne s’agit pas d’un hôpital dans le sens où on l’entend actuellement, pour soigner les gens, mais d’un lieu qui permettait aux visiteurs de l’époque de faire une halte dans un endroit abrité.

 

Un second guide nous fera visiter un magnifique musée d’outils anciens dont il a restauré une majorité lui-même.



La visite libre du village nous permettra ensuite de découvrir bon nombre d’autres merveilles architecturales : maisons, puits… ainsi que l’église ou encore le château fort.


 

 

Malheureusement le temps passe bien vite et il est temps pour nous de reprendre la route pour regagner notre Franche-Comté…

 

Là encore, les panneaux affichent des noms évocateurs…

 

Bien que nous devions initialement nous dire au revoir à Nuits-Saint-Georges, l’une d’entre nous fait très judicieusement remarquer qu’il est bien dommage de nous séparer sans avoir fait une photo de groupe, souvenir de ce superbe weekend !

Nous décidons donc d’ajouter une étape de dernière minute à notre voyage afin de faire ladite photo.


Après tout… tout le monde était en couple non ?

 


Merci à Christine et Eric pour l’excellente organisation de ce weekend et merci à toutes et tous d’y a voir participé. Alors : à l’année prochaine !

 

 

Le Président et reporter d’un weekend,

                                       Fabien